L'EQUIPE

Sephan 

Je m'appelle Sephan, j’ai 30 ans et j’ai grandi dans un quartier pauvre de la capitale, Phnom Penh au Cambodge, dans une situation où malgré le travail acharné de mes parents, la vie n’était pas toujours facile. J’ai rencontré une équipe de l’ONG Pour un sourire d’enfant (PSE) qui m’a proposé de suivre un cursus universitaire, ce qui m’a permis d’obtenir un diplôme en commerce et management. Je suis maintenant directrice d’une ONG, Action Cambodge Handicap, basée dans la capitale, nous accueillons de jeunes adultes avec un handicap mental et/ou physique et leur offrons un lieu de vie et une formation professionnelle afin de les rendre le plus autonome possible.

 

Aujourd’hui, je souhaite mettre à disposition mes connaissances et contribuer au développement des actions de Travelling Screen. Notamment sur la partie “ÉVÉNEMENTS ONG” qui permettra lors d'événements-projection au sein de certains villages, de mettre en relation des personnes en difficultés et des ONG qui peuvent leur venir en aide. Le cinéma peut-être un outil de médiation fort.

Phalla

Je m'appelle Phalla, j'ai 32 ans, j'ai grandi à la campagne dans la province de Siem Reap, dans le nord du Cambodge. Je suis orpheline, mon enfance a été difficile, mais j'ai décidé de ne jamais abandonner mes études. Durant mon parcours scolaire, je ne m'amusais pas comme les autres jeunes de mon village, durant les vacances je travaillais afin de gagner de l'argent pour acheter un nouvel uniforme et mes fournitures scolaires. Finalement, j'ai terminé mes études secondaires et la vie s'est améliorée, j'ai eu la chance de rencontrer l'ONG Pour un Sourire d'enfant en 2007 (PSE) qui m'a offert la chance de suivre un cursus universitaire, ce qui m'a permis d'obtenir un diplôme en commerce que j’ai obtenu en 2012. Suite à cela j’ai travaillé plusieurs années à Phnom penh. Aujourd’hui, je partage mon expérience au sein des villages, avec les gens de ma région natale en travaillant avec l'ONG Friends International à Siem Reap en tant que chef d'équipe sur une mission de protection de l’enfance.

 

J'ai décidé de me joindre et de partager mes connaissances et mon expérience au développement des actions de Travelling Screen afin de donner l’opportunité à des gens de passer un bon moment de partage durant la projection d’un film, de les informer et les sensibiliser à certains sujets.
 

Sarah

 

Je m’appelle Sarah, 26 ans, journaliste reporter. J’ai toujours rêvé de réaliser des documentaires à travers le monde. Mon envie première: montrer comment des populations vivent, parfois très heureuses, loin de notre confort occidental. Apprendre de l’autre, aussi éloigné soit-il, à toujours été ma philosophie.  J’ai eu la chance de travailler avec l'un des membres de Travelling Screen. Notre relation s’est très vite scellée autour de visions et d’intérêts communs. Suivre cette aventure était pour moi une évidence.

L’idée de Travelling Screen de créer un cinéma itinérant s’est transformée en un projet à multiples facettes. Je suis très heureuse de faire partie du voyage et de pouvoir écrire, avec ce projet, un petit morceau de l’aventure.

Saray 

Je m’appelle Saray, 42 ans, manager de transition.Je suis français, né cambodgien, pendant la période du genocide khmer. On me parle souvent de mon pays natal, le pays du sourire, le pays où des arbres millénaires vivent au milieu des prières.On m’en parle comme si je le connaissais, et pourtant même si j’y étais né je ne me souviens pas d’y avoir mis les pieds. Je ne voulais pas y retourner, en tout cas pas en tant que touriste.Je ne pouvais pas y retourner, avec mon histoire et simplement me dire, c’est ici que j’aurais pu grandir et ensuite repartir. Ce n’est pas possible.

 

Et lorsque j'ai entendu parler du projet Travelling Screen, de sa petite pierre à l’édifice d’une reconstruction dans le cœur des cambodgiens, je me suis dit c’est un projet concret et qui a un réel sens. J’ai tout de suite dit oui, on y va !

Nadira 

 

Je m’appelle Nadira, chercheur en sciences cognitives. J’ai deux nationalités, française et algérienne, mais je me sens citoyenne du monde. Je suis née dans un petit village de Kabylie, où toutes les personnes se connaissent depuis des générations. Mon enfance était contrastée par un foyer où nous parlions trois langues et un grand-père à l’esprit scientifique aiguisé qui faisait mon éducation et un quartier où les maisons en pierres brutes étaient posées les unes sur les autres dans un équilibre précaire et où le courage et la solidarité étaient des valeurs qui remplissaient les ruelles.

Baignée dans ce choc des cultures, j’ai toujours ressenti un amour inconditionnel pour les personnes et une volonté de les aider à développer leur potentiel. A l’école, j’étais déjà très engagée dans l’aide aux devoirs prodiguée à mes camarades en difficulté. Je cherchais déjà par tous les moyens à comprendre pourquoi certains, réussissaient sans trop fournir d’efforts et d’autres, malgré un travail acharné, parvenaient dans les jours de chance à atteindre la barre de la moyenne. Après deux doctorats dans le domaine des apprentissages, obtenus en France, je n’ai pas oublié où j’ai grandi, ni mes questionnements de petite fille et encore moins, ma volonté de remettre un peu de justice dans le fait, qu’il est vrai que, nous ne partons pas tous avec les mêmes chances dans la vie.

Alors, lorsque Saray Hach, m’a parlé du projet de Travelling Screen et connaissant l’histoire de Saray, j’ai, sans la moindre hésitation et avec fierté, souhaité contribuer avec toutes mes compétences et mon énergie à ce magnifique projet, où l’humanité remplit le cœur de ceux qui le portent.

Logo_Hello Asso.jpg
  • White Facebook Icon
SUIVEZ L'AVENTURE !